Liste des communiqués de presse

La Croix-Rouge collecte pour la BA
11/04/2017

Photo de Michel RAYMOND. Publication du 17 novembre 2016

La Croix-Rouge collecte pour la BALa Croix-Rouge collecte pour la BA

Les joueurs de la JL ne font pas que mettre des paniers : ils les remplissent aussi pour la BA
11/04/2017

Photo de Laurent THEVENOT. Publication du 19 novembre 2016.

Les joueurs de la JL ne font pas que mettre des paniers : ils les remplissent aussi pour la BALes joueurs de la JL ne font pas que mettre des paniers : ils les remplissent aussi pour la BA

Une belle collecte des élèves au profit du Secours Catholique
11/04/2017

Photo de Josette ROBIN - Publication du 20 novembre 2016.

Une belle collecte des élèves au profit du Secours CatholiqueUne belle collecte des élèves au profit du Secours Catholique

De plus en plus de travailleurs pauvres demandent de l'aide
11/04/2017

Photo d'archive, article d'Alexandre PSALTOPOULOS. Publication du 26 novembre 2016

De plus en plus de travailleurs pauvres demandent de l'aideDe plus en plus de travailleurs pauvres demandent de l'aide

Les élèves de 3e ont récolté 60kg de produits de première nécessité pour la BA
11/04/2017

Photo d'Elisabeth SUPIE. Publication du 11 décembre 2016.

Les élèves de 3e ont récolté 60kg de produits de première nécessité pour la BALes élèves de 3e ont récolté 60kg de produits de première nécessité pour la BA

Crédit agricole : un partenaire solide et proche
11/04/2017

Article de Patricia FLOCHON. Publication du 19 janvier 2017.

Crédit agricole : un partenaire solide et procheCrédit agricole : un partenaire solide et proche

La société STORAX nous soutient
03/12/2015

storax1storax1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

storax2storax2

Loi MACRON
23/02/2015

UN PROJET DE LOI -

 

Le projet d’un député (Mr FERON) de déposer un amendement dans le cadre de la loi Macron visant à obliger les GMS à donner plutôt que jeter les produits « en fin de vie ».

Ce faisant, ce député reprend une idée d’un de ses collègues (Mr Decool) qui avait fait l’actualité avant l’été dernier.

Le Président de la FFBA donne son avis:

« La lutte contre le gaspillage alimentaire est inscrite dans les gênes du réseau et c’est un de ses principes fondateurs : sauver des denrées de la destruction pour les mettre à disposition des personnes en situation de précarité

En 2014, près de 60% des produits distribués sont issus de cette activité qui, au-delà des dons des GMS (33 000 T , 66 millions de repas), englobe aussi les industriels et les agriculteurs (25 000T, 50 millions de repas)

Par conséquent, même si la grande distribution joue déjà largement le jeu, toute mesure qui vise à améliorer la lutte contre le gaspillage alimentaire est examinée avec un a priori favorable

Néanmoins, le don, déjà largement pratiqué par les grandes surfaces, s’effectue dans un esprit de partenariat. Il ne faudrait pas que le caractère obligatoire nuise à cet état d’esprit

Enfin, il ne faudrait pas que le débat porte uniquement sur les quantités (déjà importantes, on l’a dit) mais les discussions devraient pouvoir se concentrer sur des dispositions garantissant la qualité et la diversité des produits donnés.

Pour terminer, si un texte devait être voté, les BA souhaitent que soit mis en place un processus de concertation entre tous les acteurs pour en définir les modalités de mise en œuvre.»

Maurice LONY- Président de la FFBA

Construction
14/05/2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


DES LOCAUX NEUFS POUR LA  BANQUE ALIMENTAIRE EN 2015

L’association prépare activement son transfert sur un site de la rue Suzanne-Valadon. La construction de nouveaux entrepôts et bureaux est évaluée à 2.5 millions d’euros. La tournée des partenaires financiers est lancée.

La Banque Alimentaire vient d’obtenir un permis de construire pour des locaux neufs, dans le quartier de Pennessuy.

Au 1 rue Suzanne-Valadon en bordure de voie ferrée, le grand terrain est en friches. Courant 2015, l’association pourrait transférer ses activités dans un entrepôt de 1500m2 et des bureaux de 300m2.

C’est le vœu des responsables et des bénévoles d’une structure incontournable pour organiser toute l’année une aide alimentaire aux foyers démunis.

Avec un permis de construire daté du 10 février voilà le premier élément tangible d’un dossier délicat.

Comment une association sans trésorerie peut  investir 2,5 millions d’euros ?

Le montage prévu repose sur un bail à construction que la BA01 doit signer avec un bailleurs social partant.

Nous achetons le terrain, mais le bailleur assure l’investissement pour nous.

Nous le remboursons par un loyer durant 30 ans.

 

Le montant du loyer reste à préciser : il dépendra des offres d’entreprises et des taux d’intérêt.                                     

 Extrait du quotidien local LE PROGRES - Fabienne PYTHON